Alpinisme dans les Écrins : Pourquoi attendre le 2 juin l’ouverture des refuges !?

Alpinisme dans les Écrins : Pourquoi attendre le 2 juin l’ouverture des refuges !?

Pas à pas nous reprenons les chemins de la liberté, au vu d’un déconfinement efficace, dans l’espoir de retrouver une France saine et affranchie de ces interdictions malheureuses…

Hors, il est un lieu où malgré les gestes barrières de rigueur,  nous pouvons dors et déjà nous  retrouver :  la montagne !

L’alpinisme dans le Massif des Écrins est ouvert à tous !

L’alpinisme est bel et bien de retour et va être cet été avec le canyoning et la via ferrata, un de vos sports favoris. Pour certains la découverte d’une nouvelle passion et pour d’autres, la poursuite de leurs rêves les plus fous.

Actuellement, tout est accessible et j’ajouterais, beaucoup de sommets sont encore vierges des premiers vacanciers passionnées!
C’est le moment d’en profiter !

Question Hébergement :

Vous me direz mais les hébergements sont encore fermés !!!
Je vous répondrais que j’ai pensé à tout ou presque…

Vous aurez l’hôtel chez votre guide quand vous arriverez et le temps qu’il faudra. Je cuisinerai pour vous ou nous cuisinerons ensemble.
La maison est aménagé en 3 chambres permettant 7 couchages. Et si vous venez en famille, on trouvera toujours le moyen de mettre une tente dans le jardin …-)
D’ici même l’aventure humaine commencera.
Les préparatifs, les rigolades, les projets, les vies et peut-être les secrets de chacun.
Alors : Convaincus ??!!

 

En conditions actuellement et à lire dans cet article :

1 ) Le Dôme des Écrins à ski de randonnée
2 ) Les grandes voies et écoles d’escalade
3 ) Les courses d’arêtes
4 ) la via ferrata

1 ) Le Dôme des Écrins à ski de randonnée

Il suffit d’une petite journée alliant portage jusqu’à la neige et ski de randonnée… Rien ne presse, nous n’avons qu’à rejoindre le refuge des Écrins. Damien le gardien nous y attend. Il faut juste prévoir un petit duvet et nos vivres car il n’est pas en mesure de nous faire à manger comme à l’accoutumé. Peu importe, il nous offre déjà la chaleur du poêle à bois et l’eau courante ! Deux luxes rarement disponibles en montagne.

L’alpinisme dans les Écrins c’est aussi se rappeler à l’essentiel :
« Prendre son temps n’est pas le perdre… »

Au petit matin nous partons skis aux pieds pour rejoindre le glacier Blanc et atteindre le pied de la face que nous devinons déjà dans la nuit. Le ciel s’enflamme lorsque les premiers rayons se dessinent…C’est l’instant où les lumières sont les plus folles…Comme si chaque nouveau rayon rendait le décors plus féerique encore.

Nous atteignons le sommet ce merveilleux sentiment de victoire après un combat, pour avoir atteint et conquis ce sommet. De tout cet épisode vécu pendant 2 mois, le retour en montagne est vraiment chargé en émotions. Ivres de bonheur, larmes aux yeux, nous partageons cet instant dans le silence des cimes.

Il suffit désormais de se laisser

glisser en savourant les

paysages.
Les crevasses sont actuellement bien remplies, la neige est

duveteuse…Nous savons que cette descente comptera parmi

les dernières mais c’est un peu comme une revanche sur cet

hiver trop court…et quelle revanche !

Une fois ce géant skié, c’est le paisible glacier Blanc que nous

descendons. Vaste et sans surprise, nous pouvons nous retourner

pour apprécier et vibrer de cette ascension autant que de nos

traces laissées en souvenir.

Comme au bas d’une page on signerait : à skié !

 

2 ) Les grandes voies et écoles d’escalade

En effet, l’alpinisme dans les Écrins, c’est tout ce qui attrait à la montagne…L’escalade en site sportif ( de une longueur) et la grande voie en font partie.

Sans se lever aux aurores, à 2 pas de la maison, à peine 15 minutes de marche et déjà les faces de 100 à 200 ou 300 mètres nous accueillent. Le soleil les réchauffent depuis une heure ou deux, alors inutile de s’équiper en mode hivernal…

c’est quasiment l’été selon les orientations choisies !

Pour tous les niveaux, débutants comme initiés.

Il est possible de réviser les manip de cordes, les techniques de rappel ou tout simplement de venir découvrir L’alpinisme dans les Écrins et la douceur de son climat.

Être second de cordée, c’est un rôle tout aussi important que d’être leader,  pour sa qualité d’assureur, de compagnon de cordée enjoué et encourageant quand il le faut.

C’est profiter un maximum tout en faisant ces premiers pas…

3 ) Les courses d’arêtes

L’alpinisme dans les Écrins, révèle des lieux extraordinaires et ce,

quelque soit votre niveau.

La course d’arête est vraiment une discipline accessible car elle réunit la

randonnée pédestre, le crapahutage et un faible niveau d’escalade.

Mais aussi, elle permet de suivre la crête sommitale d’une montagne d’un bout à l’autre. Cela donne un aspect

esthétique à la sortie, des sensations, et des points de vues uniques pour

contempler la nature et les sommets environnants.

 

 

 

 

 

4 ) la via ferrata

La Via Ferrata est une balade aérienne sécurisée sur les flancs d’une montagne. Attachés à une ligne de vie, notre meilleure amie( avec le guide a priori .-)), nous évoluons grâce à des marches métalliques. À la force des bras et des jambes comme on grimperait à une échelle, en réalité, rien de bien physique. Selon les niveaux, on peut emprunter parfois des ponts népalais, des tyroliennes et autres singeries pour épicer un peu la sortie.

La Via Ferrata est à l’image des pistes de ski, de différents niveaux. Il existe de nombreux parcours dans les Hautes Alpes. Nous vous ferons découvrir nos petite sélection. Nous vous proposons 3 parcours de via ferrata à Briançon.
Petits et grands, chacun y trouvera son bonheur. Ballade, sportive, paisible, sensationnelle, tout y est.

Tout est dit, maintenant, il faut se lancer !!

Ne tardez plus !!!

Nous pouvons d’ores et déjà prendre des réservations par mail. Cela n’engage à rien si ce n’est à vous projetez dans un futur joyeux et être, humblement,  la continuité de vos rêves.

A tout bientôt je l’espère.

Benjamin

 

Partager :

Pas de commentaires

Répondre