stage escalade grande voie : la Tête d’Aval

Les grands week-end prolongés du mois de Mai ont été idéals pour des mini stage escalade grande voie.
Voici un retour de course à la Tête d’Aval de Montbrison dans la voie : La mémoire de l’eau.

Une chose est certaine : cette voie est un petit bijou et on s’est régalé. Que du bonheur, des sourires, des sensations douces…et fortes!
Voir les différents stages

Tête d'Aval de Montbrison-La mémoire de l'eau

Stage escalade grande voie : la Mémoire de l’eau. 300M. ED-6C/6B I P1

Nous avons choisi cette face sud car les températures allaient être parfaites. Ni trop chaud ni trop froid. Un itinéraire de 11 longueurs très très beau.

L1-6c : départ à droite de Ranxerox. Il est gravé MDE au pied de la voie donc impossible de se tromper.
Dès les 2 premiers mètres, la voie vous met dans l’ambiance. Ensuite ça se calme sur 10 ou 15 mètres puis en allant vers la droite, la difficulté revient jusqu’au relais. Soit on est échauffé soit on est pété !-)

L2-5c/6C : le départ est très agréable dans du bon rocher vers la droite. Puis la longueur se raidit pour franchir un pas de 6C bien bloc sur des verticales peu évidentes dans un mini dièdre.

L3-6B+ : cette longueur est un petit bijou et le style est complètement différent. Une fissure verticale où l’on verrouille, doigts, mains, poings. C’est juste magnifique et bien originale par rapport au début. En seconde partie de voie, la difficulté reste homogène mais dans un style plus familier. Relais vers la gauche très confort.

L4-6B : départ avec petit pas de bloc assez facile pour rejoindre une vire. Le relais se trouve sous la vire mais juste au dessus, vous pouvez faire un relais dans un arbre beaucoup plus agréable. Le relais de L5 se trouve juste derrière l’arbre. Ici c’est la vire équipée en corde fixe si on la suit vers l’ouest.

Voir les différents stages

Une grande vire, une petite pause?

L5- 6A : petit toit dès le départ à franchir plutôt vers la gauche. La suite de la longueur est vraiment très jolie et déroule. On en voudrait plein des comme celle là pour se promener en grande voie. On arrive sur le sommet du premier bastion et vers l’ouest on marche vers la vire principale. En contrebas se trouve L6 au pied d’une dalle grise. Le relais est relié par une dynema jaune.

L6-5C : petite longueur léger dalle en ascendance gauche pour rejoindre une vire confortable. RAS

Plus on s’élève et plus c’est beau

L7-6B : le départ est un peu péteux puis léger dévers. La suite est très belle dans du rocheux à picots orangé. C’est presque trop court !!

L8-6B+ : magnifique traversée quasiment à l’horizontal et bien technique. Toujours sur du rocher rouge orangé. Les prises sont néanmoins plus discrètes. On ne peut pas vraiment aller vite. On trouve un petit pas à la fin quand on rejoint du rocher bleu. Il faut redescendre de quelques mètres à peine pour gagner L9.
Longueur un peu mental et cotation qui pourrait mériter un petit plus…6C?

L9-6C+  : à l’inverse de L8, j’aurais laissé en 6C…? Les topos indiquent un pas de bloc avec pédale en place au cas. Humblement cette longueur m’a paru plus évidente que L8.

Attention : en sortie de cette longueur qui va en ascendance vers la droite, on trouve un petit réta dans des cannelures. Une fois debout on va léger vers la droite. J’ai estimé très dangereux de prendre la fissure qui vous tend les doigts. J’ai mis une croix de magnésie dessus, ne pouvant la tester suffisamment de part l’assureur juste en dessous et l’incertitude d’autres grimpeurs sur la falaise. Je vous invite à ne pas la solliciter. La seconde partie de la fissure est plus compacte et permet de sortir vers le relais à gauche.

Voir les différents stages

L’assaut final

L10-6B+ : cette avant dernière longueur va vous projeter en plein gaz. Cette fois-ci, j’aurais sans hésiter coté 6C voir 6C+.
En effet dans cette avant dernière longueur, les points sont espacés dans la première partie. Les prises se font plus discrètes et l’engagement est bien présent jusqu’à la traversée vers la droite. Il faut un bon mental.

Pensez à poser une sangle de 120 pour la traversée puis, pour les 3 points suivants, des dégaines rallongeables. Il faut franchir un petit devers plein gaz et revenir vers la gauche dans du rocher un peu moyen. Ici encore les points sont espacés et le gaz est plus que présent jusqu’au relais. Attention à la qualité des prises car le relais L9 est juste dessous.

L11-5C+ : en ascendance vers la gauche jusqu’à la vire herbeuse. RAS mais vigilance pour sortir au relais car la sortie est un peu péteuse.

Les rappels : un souvenir gravé pour la vie !

De la sortie descendre une petite sente pour gagner le rocher. Le relais est caché sous un petit arbuste de genevrier.(buisson ardant)
Ce petit rappel permet de rejoindre le rappel de votre vie. Une chaîne vous attend  pour un rappel de 50 mètres plein gaz sous un énorme surplomb! C’est l’adrénaline garantit. Bon courage!! !-)

Matériel, accès et détails importants :

– 12 dégaines suffisent dont 4 rallongeables.
–  2×50 mètres suffisent mais avec 60 mètres vous serez plus confort pour le rappel pendulaire.
– au 6 mai la voie passe au soleil à 8H.
– si vous voyez des névés dans les gorges qui surplombent la voie, mieux vaut avoir effectuer les 4 dernières longueurs avant qu’ils ne passent au soleil sous risque de prendre l’eau de fonte et de rendre certains passages glissants.
– on a mis environ 6h30 en faisant 2 petites pauses ravito….

Voilà voilà, vous savez tout ou presque : c’est avec un immense plaisir que je vous propose de vivre cette expérience  d’un stage escalade grande voie !

À très vite !!!

Benjamin

bloggen

Partager :

Onze volgende cursussen