Le confinement pour mieux préparer la saison de Canyoning

Le confinement pour mieux préparer la saison de Canyoning

Le confinement pour mieux préparer la saison de Canyoning

canicule-canyoning-serre-chevalier

canicule-canyoning-serre-chevalier

Il va s’en dire que la période que nous traversons est plus que particulière. Elle est bouleversante, historique et je l’espère de « courte durée » sur l’échelle d’une vie. J’ose espérer que chacun saura trouver les enseignements les plus positifs pour soi-même comme pour la Planète. Puissiez-vous vous rappelez que sans la nature, nous ne sommes plus rien et que sans le jeu et l’espoir et l’amour, nous perdons tout âme d’enfant pour devenir des monstres. C’est dans l’espoir de vous retrouver cet été donc, que je vous lance ce premier appel !!! Il faut y croire !!!

Petit rappel sur  : C’est quoi le canyoning ?

Pour faire simple : c’est la façon la plus ludique qui soit pour rester à la fraiche pendant ces chaudes journées d’été, découvrir une nature sauvage, variée, le tout en descendant les rivières. Nage, sauts, toboggans, rappels, il y en a pour tous les goûts. La combinaison néoprène est de rigueur pour parer au petits courants frais et se protéger lors des toboggans et autres acrobaties périlleuses. Accompagné d’un guide pour veiller à votre sécurité lors du parcours et profiter un maximum de tous les trésors que la nature vous offre, tout en la préservant.

En ces temps difficiles, il faut cultiver ses rêves : Le canyoning est un rêve éveillé.

Qui dit activités de montagne dit bien évidement casque, chaussures adaptées, montantes, solides et bien lassées. Une ou 2 cordes si besoin,  avec bidon étanche contenant pharmacie, radio en cas de secours, petits vivres de course en cas de baisse de régime. Vous voilà parés pour partir à l’aventure avec votre guide de haute montagne.

Quand commencer la saison de canyoning

Dès le mois de juin la saison commence. Les premières descentes de canyoning à cette période là de l’année sont plus sportives car il reste encore beaucoup d’eau dû à la fonte des neiges. Mais certains, de nature plus verticale, faits de cascades à descendre en rappel sont déjà plus « secs » et permettent déjà de passer d’extraordinaires journées entre amis ou en famille. Imaginez-vous après quelques bonnes sensations, vous arrêter au détours d’une vasque ( piscine naturelle bien sur) et prendre le soleil. Le temps d’échanger, de grignoter une barre de céréales ou une petite spécialité locale. Et si l’eaux est toujours trop froide, il vous reste ser toujours possible de trouver une autre activité comme la via ferrata par exemple

La sécurité avant tout

Le canyoning peut se pratiquer sans guide mais attention : il y a des règles à respecter !

Savoir où vous allez : La plupart des excursions de canyoning sont organisées par des guides qui connaissent bien les canyons de la région. C’est l’une des meilleures façons de pratiquer le canyoning surtout si c’est la première fois. Sinon, il existe des topos détaillés et des sites internet entièrement dédiés à la pratique du canyoning.

Acquérir les bonnes compétences : Il convient que toutes les personnes avec qui vous partez aient certaines compétences de base en canyoning. Avoir une bonne condition physique et savoir nager sont deux conditions indispensables pour pratiquer le canyoning.

Vérifiez votre protection : Si vous vous dirigez vers un spot de canyoning bien fréquenté, il est important de vérifier l’état de la protection que vous utiliserez en rappel ou en montée. Les spots de canyoning populaires proposent souvent des amarrages permanents, mais même si de nombreuses personnes les ont utilisés, ne présumez pas de leur résistance. Vérifiez chacun d’entre eux avant d’y engager votre poids ou votre corde.

Suivez votre rythme : Condition physique minimum requise. Une fois que vous serez engagés dans un canyon, vous ne pourrez souvent sortir qu’en complétant votre parcours en aval du cours d’eau.
Assurez-vous donc que vous aurez l’énergie et la force nécessaires pour continuer la randonnée. Pensez à emportez de l’eau car ce n’est pas parce que vous buvez la tasse de temps en temps que vous n’allez pas vous déshydrater.

Nous vous attendons avec une grande impatience.

À très vite !

Benjamin

 

 

 

 

Partager :

Pas de commentaires

Répondre