La cascade de glace dans les Hautes Alpes.

La cascade de glace est un univers que peu de personnes côtoient.
Un univers à la fois magique et mystérieux : le monde des glaces.

 

La cascade de glace : Kesako ?

La cascade de glace c’est de l’escalade sur les ruisseaux gelés qui offrent des ressauts plus ou moins verticaux.
– Semi-artificielles : elles peuvent être issues de cours d’eau dont on a dérivé le chemin naturel pour couvrir des falaises. On crée ainsi, à l’image des « écoles d’escalade », de petits murs ludiques pour l’apprentissage.
– Elles peuvent être totalement naturelles et sauvages, en pleine montagne, et se remontent de ressauts en ressauts sur plusieurs longueurs.

A l’aide de crampons aux pieds, des griffes d’aciers fixées aux chaussures et des piolets techniques, des “crochets pointus recourbés”, qui s’ancrent dans l’élément pour nous permettre de grimper sans glisser.

Un casque pour les éventuelles chutes de glaçons ainsi qu’un baudrier pour être assuré et vous voilà équipé pour partir à l’assaut de cascades qui peuvent s’élever sur des centaines de mètres.
Les descentes se font en rappel ou bien à pied selon les secteurs convoités.

Comment s’initier?

Il existe plusieurs sites de cascades de glace dans les Hautes Alpes parfaits pour l’initiation. Au cours d’une journée vous pourrez vous exercer sur des longueurs de 20 à 30 mètres en compagnie de votre guide qui vous donnera les meilleurs conseils.
Lors de ces journées vous allez pouvoir vous familiariser avec tout l’équipement : piolets et crampons. Vous comprendrez aussi comment évoluer sur cette nouvelle matière.

Il suffit pour grimper de planter par petits à-coups vos piolets dans les petits trous, petites fissures et replats propices aux ancrages. L’utilisation des crampons se fait sur le même principe. Grâce aux pointes de devant vous pourrez trouver facilement des prises de pieds car en un seul petit coup bien placé, vous serez sur un bon support.

La principale différence avec l’escalade c’est justement que vous pouvez créer vous même les prises qu’en temps normal vous recherchez. Tenir en main les piolets revient à tenir un bon bac en escalade (une très bonne prise).
Vous vous sentirez stable autant sur les pieds que sur vos mains.

Ces journées sont très ludiques. De nombreux jeux sont mis en place. Des debriefing sont organisés afin de vous permettre de conjuguer compétences et nouvelles connaissances techniques. Au cours de la journée selon le site, nous prenons le temps pour une pause dans un petit restaurant local afin de nous réchauffer et reprendre des forces.

cascade de glace Hautes Alpes. Aiguilles

 

 

Se perfectionner

Il suffit d’une journée en école pour pouvoir partir à l’assaut de cascades de plusieurs longueurs.
Elles offrent des ressauts de glace plus ou moins verticaux, espacés de pentes de neige peu raides et courtes. Ainsi nous nous élevons sans nous en rendre compte sur des centaines de mètres. Ces journées sont des voyages hors du temps, des victoires sur les sommets conquis, sur les exploits et les efforts fournis. Le tout sous le signe du partage et des paysages grandioses.

Si vous avez déjà gravi plusieurs fois ce type de cascades, nous nous orienterons vers des voies plus ou moins techniques.
Les cotations commencent à 3 jusqu’au 6 +.
Rapidement vous grimperez vers des murs cotées grade 4.

 

cascade de glace artificielle Hautes Alpes. Pelvoux

La Mecque de la cascade de glace : les Hautes Alpes !

Les Hautes Alpes sont la plus grande réserve de France.
La vallée du Fournel, celle de Freissinières, la Grave, les Orres, sont autant de vallées propices à la pratique. En effet, ce sont plus de 500 cascades à portée de piolet; de toutes difficultés et dans des lieux aussi bucoliques que paradisiaques.

J’encadre des groupes jeunes issus de milieux défavorisés, des familles, des colonies de vacances, des groupes d’amis.
Dans une ambiance où les glaçons n’attendent plus que le mojito, vous l’avez compris la cascade est faite pour tous, pour vous.
On vous attend !

Votre guide.

Benjamin

 

 

 

Partager :

Pas de commentaires

Répondre